Vos informations

Notre société

Événements Actu

 


    Palmettes verriers

      Historiquement producteurs de

       palmettes verriers nous vous

         proposons une promotion

        interessante sur cet article

                 à 69 euros

            En savoir + cliquez ici

       __________________

   Cette semaine en promotion

     Arbres fruitiers 1/2 tige

            39.00 euros ttc

         à prendre sur place

      ____________________

      la culture du rosier

Découvrez les diiférentes étapes

de la culture en temps réel des

  rosiers vendus cet automne

         En savoir + cliquez ici

 
 

Promotions

Facebook Devenez fan

Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 2,00 € de remise !

Vos questions/nos réponses

(pour toute autres questions rendez vous sur):

http://www.conseils-jardins-plantes.com/

ARBRES : que signifie par exemple 10/12 ou12/14 quand on achète un arbre ?
Les arbres fruitiers ou ornementaux sont calibrés suivant la circonférence de leur tronc à un mètre du sol.
Ce qui signifie qu'un arbre 10/12 a un tronc de 10 à12 cm de circonférence à un mètre du sol une fois planté, ou avant d'être arraché.
De la même manière une plante 80/100 a une hauteur de 80 à 100 cm plantée, le pot ou la motte n'étant jamais compris dans sa taille.

ARBRES FRUITIERS PALISSES : quand doit-on les tailler et les traiter pour avoir de beaux fruits ?
Les arbres fruitiers palissés se taillent à la fin de l'hiver (février) hors gel, en raccourcissant les jeunes pousses à 3 yeux de leur départ (3cm environ), tout en conservant la charpente principale de l'arbre. Vous pouvez également conserver certaines de ces pousses pour augmenter la surface de production de votre arbre en les palissant à nouveau soit pour le rehausser ou pour l'élargir si possible en position horizontale, cette position étant plus propice à la fructification.
Pour les traitements, veillez à les traiter à partir de la fleurs (vers), puis à la formation du fruit, sans jamais dépasser 30 jours avant la cueillette pour plus de sûreté.
Des produits professionnels adaptés au public sont en vente sur ce site et vous permettront de profiter au maximum de vos arbres fruitiers.

ARBRES : quand doit-on traiter les arbres l'hiver et avec quoi ?
Les arbres fruitiers ou d'ornement se traitent entre début janvier et fin février, sauf en période de gel.
Pour les mousses et tous les parasites organiques avec par exemple LIQUIMOUSSE de chez BHS.
Pour les parasites vivants tels que cochenilles/psylles avec une huile blanche à pulvériser sur la totalité de leur ramure.
Pour les doses et le mode d'emploi, bien respecter les conseils du fabricant affichés sur les emballages.

ARBUSTES : des branches à feuilles vertes poussent dans mes arbustes à feuilles panachées, que faire ?
Certaines variétés, notamment chez les éléagnus, peuvent avoir deux sources à ce problème, la première étant une repousse du porte-greffe pour les variétés greffées, ou un retour au pied d'origine (le vert) d'une ou plusieurs branches, ce dernier cas se constatant également sur fusains ou cornouillers.
Dans les deux cas, couper ces rameaux le plus près possible de leur départ pour éviter leur prolifération.

ARROSAGE : comment doit-on arroser les arbres ?
Les arbres ou les arbustes n'ont pas besoin d'un arrosage trop fréquent qui risquerait de pourrir leurs racines.
L'idéal pour ma part est un arrosage tous les 7 jours ou tous les 10 jours suivant le temps et assez copieux afin de mouiller le sol en profondeur puis le laisser s'assainir jusqu'à la prochaine fois.
La meilleure façon d'arroser se fait au goutte à goutte ou avec un tuyau percé en usine et vendu près à l'emploi.

BAMBOUS : où planter les bambous ?
Ces arbustes à feuillage léger et exotique persistant l'hiver, résistent à des températures basses.
Les bambous préfèrent les sols légers et frais mais redoutent l'humidité stagnante. En sols marécageux, il faut leurs apporter du sable ou de la tourbe pour alléger celui-ci, car il est sensible au compactage.

BOUTIQUE : Quelles est la période d'ouverture de la boutique de votre site pour les rosiers ?
Elle est ouverte du 15 OCTOBRE au 31 mars.
Les livraisons sont effectuées en colissimo suivi, sous 72 heures à partir de la confirmation du règlement de votre commande.

BUIS : à quelle époque doit-on tailler les buis ?
Les buis doivent en principe être taillés en juillet après leur première pousse afin de les former à votre goût, puis ensuite vers mi-septembre pour leur donner une dernière forme et ajuster la taille qui doit être très douce à cette époque.

CERISIERS : leurs fleurs se dessèchent au printemps et ils ne donnent pas de fruits, que faire ?
Ceci est provoqué par la moniliose, qui est une maladie qui atteint les fleurs et parfois remonte jusqu'aux rameaux.
Celles-ci dessèchent au printemps et se couvrent d'une moisissure grise et donc, peu de fruits se forment malgré une floraison abondante.
Seuls les traitements préventifs sont efficaces : il suffit de pulvériser un fongicide comme la bouillie bordelaise en hiver à la chute des feuilles ou au
débourrement, ainsi qu'en cours de floraison.

COCHENILLES : mes camélias sont recouverts de taches blanchâtres au dessous des feuilles, que faire ?
Ceci est dû à la présence de cochenilles, famille d'insectes importante et redoutable, qui se présente sous la forme de petites capsules collées au dessous des feuilles ou sur les tronc des arbres.
Certaines sont appelées farineuses car elle laissent voir un dépôt blanchâtre comme un petit flocon de neige sous les feuilles et c'est celle-ci qui affecte les camélias entre autre, leurs déjections laissant un dépôt noir appelé fumagine.
Quelques époques pour vos traitements :
cochenille de l'if : juin/juillet
cochenille virgule (pommiers et poiriers) : juin
cochenille des conifères : juin/juillet ou hiver avec une huile blanche
cochenille pulvinaire (hortensias, tilleuls, érables) : juillet/août
cochenille du fusain : 2 traitements vers le 15 juin et le 15 août
cochenille du mûrier (mûrier platane, catalpa, pêcher) : 2 traitements espacés de 10 jours, fin mai
cochenille farineuse (camélia, ficus) : dès la détection de celles-ci avec par exemple DREAMING de chez BHS à base de malathion.

FOUGERES : peut-on planter des fougères n'importe où ?
Qu'elles soient à feuillage persistant ou caduc, les fougères ont besoin d'une situation ombragée et suffisamment humide, la terre elle-même doit être fraîche et humifère.
Les fougères ont besoin d'arrosages fréquents et craignent les grandes chaleurs d'été si elles ne sont pas dans les conditions décrites ci-dessus.
Elles ont un grand effet dans les petits jardins grâce à leur feuillage aussi décoratif que varié, une grande quantité de variétés étant disponibles sur le marché.

GAZON : quel gazon est le plus résistant ?
Les gazons les plus résistants sont d'après nos constatations personnelles ceux à base de fétuque élevée qui est une variété très résistante, supportant l'humidité sans jaunir et d'un entretien limité en ce qui concerne sa tonte car ces gazons sont très denses et à faible développement par rapport à
aux autres.

GEL : quand une plante est gelée que doit-on faire ?
Lorsqu'une plante vous parait gelée il faut à l'aide d'un couteau gratter légèrement le bois en commençant par la partie supérieure et descendre progressivement jusqu'à trouver le niveau ou le bois est encore vert. Si celui-ci est proche du sol il faut tailler rapidement très court (20cm) afin que les moisissure de bois gelé ne progressent pas vers la souche de la plante.
Si elle n'est gelée qu'en partie supérieure, couper la partie atteinte légèrement sous le niveau du bois encore vert (10 cm environ).
Ainsi vous sauverez vos plantes, car le bois gelé pourrit très rapidement et cette pourriture va descendre progressivement entre l'écorce et le bois pouvant détruire totalement le végétal.

HAIES : les haies champêtres sont-elles plus chères que les haies classiques ?
Non, les haies champêtres, entres autres chez nous, sont au même prix que les autres à taille égale.

HAIES : quand doit-on tailler ses haies de conifères ?
Les haies de conifères se taillent principalement au mois de septembre de manière à ne pas rester avec les coupes apparentes pendant l'hiver, la haie repoussant légèrement jusqu'à la fin octobre.
Bien sûr il est possible de les tailler au mois de mars, la végétation redémarrant aussitôt.

HORTENSIAS : comment tailler les hortensias ?
Dès que les grands froids s'éloignent (fin mars/début avril), on supprime les inflorescences fanées en coupant au-dessus de deux beaux bourgeons situés plus bas sur la tige.
Il faut surtout éviter de couper les branches trop courtes, ce qui supprimerait les bourgeons floraux.
Si votre massif vous parait trop haut, il faut le réduire par étapes en coupant sur plusieurs années une partie seulement des rameaux, de manière à garantir 75 % de la floraison et à renouveler 25% du vieux bois.

HORTENSIAS : comment obtenir une coloration bleue de mes hortensias ?
Seules les espèces à pigments colorés, donc roses ou rouges, peuvent bleuir.
Pour cela le sol doit être très acide, soit en ajoutant des produits comme le sulfate d'alumine ou un autre produit vendu dans le commerce, soit plus simplement en faisant un ajout d'ardoise pilée au pied de vos plantes.
(Les variétés blanches ne bleuissent jamais, les éviter dans ce cas).

JAUGE : que signifie mettre une plante en jauge ?
Il s'agit de les installer dans un coin du potager ou dans du sable en enterrant uniquement les racines de manière provisoire, dans le cas où vous recevez des végétaux en période de gel ou de forte humidité.
Cette solution vous permettra d'attendre le moment le plus propice pour effectuer vos plantations sans prendre de risque pour vos plantes.

LAURIERS : pourquoi ont-ils les feuilles trouées ?
C'est dû principalement à l'oïdium perforant du laurier, il suffit de faire un traitement à base de cuivre (bouillie bordelaise entres autres) dès l'apparition de ceux-ci, à répéter en cas de besoin.
Un autre produit peut également s'appliquer : PLANTSEN de chez BHS (traitement total triple action)

PINS : ils ont dans leur feuillage de grosses boules blanches, pouquoi ?
Ce sont les nids d'hivernation des chenilles processionnaires du pin, des parasites redoutables qui provoquent des défoliations importantes au printemps et à l'automne.
La lutte peut être curative directement sur les nids par destruction de la partie atteinte, en la coupant, puis en la brûlant, ou préventive en effectuant en septembre un traitement insecticide à base de diflubenzuron, ou hivernale à base de deltamethrine.

PHOTINIA : ses feuilles se tâchent, tombent et la plantes paraît affaiblie, que faire ?
Votre plante est sans aucun doute atteinte par une invasion d'aleurodes, petite mouche blanche vivant au-dessous des feuilles et pouvant à la longue détruire un végétal entier en l'affaiblissant petit à petit par succion de sa sève et se reproduisant toute les 6 semaines environ.
Le photinia est particulièrement sensible à cet insecte et doit être traité avec un produit à base de buprofésine comme KILLFAST de chez BHS d'une durée d'action d'environ trois semaines, efficace contre ce genre de parasite (à renouveler régulièrement dès que d'autres populations sont visibles).

PLANTATION : quelle est la meilleure époque pour effectuer des plantations ?
Toute la période de repos de la végétation, de la chute des feuilles à l'éclatement des bourgeons, est favorable à la plantation des arbustes et des arbres d'ornement.
Si votre terrain est humide, il est conseillé de planter plutôt au mois de mars, quand les jours sont plus longs et le temps plus sec.
Si votre terrain est sain ou facile à travailler en hiver, plantez de préférence en automne, ce qui vous permettra de limiter considérablement les arrosages d'été.

PLANTATION : à quelle distance doit-on planter les plantes entre elles ?
On compte pour un arbre isolé un espace de 25 m² minimum.
Pour créer une allée ombragée, c'est environ de 6 a 8 mètres que devront être espacés les arbres (tilleuls ou érables) par exemple.
Les arbustes, eux, couvrent en moyenne un mètre carré chacun.
Les rosiers sont plantés plus serrés : cinq à huit pieds au mètre carré.
En haie les arbustes sont plantés tous les 0,40m à 0,80m, suivant si c'est une haie basse ou moyenne, et 1m à 1,20m pour une haie non taillée en végétation libre.

PLANTATION : doit-on planter les arbres profond ?
Les racines des arbres respirent. Ce n'est pas parce qu'on enterre un arbre profond qu'il aura moins soif l'été, ou résistera mieux au vent.
Au contraire, après un démarrage difficile, il a toutes les chances de mourir par asphyxie en hiver lorsque le terrain devient plus humide.
Si l'arbre acheté est en bonne santé, il doit être planté au niveau où il était dans la pépinière.
Celui-ci se situe juste au-dessus des premières racines, et se repère par un changement de couleur du tronc entre la partie plantée et la partie étant à l'air libre.

PLANTATIONS : doit-on tuteurer les plantations d'arbres ?
Pour qu'un arbre ait toutes les chances de reprise, il faut qu'il soit stable et ne pas bouger dans son trou de plantation. Pour cela un tuteur et un bon collier sont donc indispensables.

RACINES : que signifie "habiller les racines des plantes" lors de la plantation ?
On ne procède à l'habillage des racines qu'avec les plantes en racines nues : cela consiste à rafraîchir les racines ou plus simplement couper les parties abîmées, les raccourcir légèrement à l'aide d'un sécateur pour favoriser l'émission de nouvelles radicelles et rendre plus facile la plantation.

ROSIERS : comment palisser un rosier grimpant pour qu'il fleurisse ?
Plus un rosier grimpant a les branches palissées à l'horizontal, plus il fleurit. Il faut donc si vous avez un support vertical faire tourner les branches autour de celui-ci en cercles réguliers et toujours le plus horizontalement possible, contre un mur ou un grillage. Palisser celles-ci à l'horizontal également sur un support tel que croisillons en bois ou fils de fer tendus tous les 40 cm environ.

ROSIERS : quelles sont les maladies du rosier et que faire ?
Les 4 principales maladies du rosier sont:
- le marssonina (taches noires)
- l'oidium (blanc)
- la rouille
- le midiou
Ces maladies peuvent être combattues avec un seul produit, s'il est à base de:
- Flusilazole ou Difénoconazol ou également PLANTSEN de chez BHS (traitement total rosiers).

ROSIERS : quand doit-on les tailler ?
Merci de consulter la rubrique Soins des rosiers.

ROSIERS : peut-on les planter à l'ombre ?
C'est la pire des situations : les rosiers manquent d'air, de lumière et d'eau, car la frondaison de l'arbre empêche ceux-ci de parvenir au sol et leurs racines absorbent l'humidité et les éléments nutritifs du sol, d'où une terre pauvre et toujours sèche qui ne convient pas du tout à ce genre de culture.

SAULE PLEUREUR : il vieillit et ne pousse plus, que faire ? De plus les jeunes feuilles sont malades.
C'est normal, un saule doit être taillé tous les 3 a 4 ans pour rajeunir sa ramure, sinon il se mousse, se dessèche petit à petit. Il suffit à chaque taille de rallonger la coupe de la fois précédente pour avoir une belle charpente de branches maîtresses saines et poussantes.
Pour les jeunes feuilles malades, c'est dû à l'anthacnose qui est un champignon qui se développe quand les conditions d'humidité et de température sont réunies, c'est le cas cette année : il suffit de faire un traitement adapté, genre cuivre ou manèbe, pour le neutraliser et retrouver des feuilles saines.

THUYA : ils sont malades, que doit-je faire ?
Le bupreste est en partie responsable de ces dégâts et s'élimine par un traitement à base de deltaméthrine à répéter en mai/juin/juillet, les autres périodes étant inutiles pour l'instant.
Cet insecte donne naissance à de petites larves qui se nourrissent dans le bois des branches de thuyas et qui ne peuvent être détruites que pendant les trois mois précités, juste au moment ou elles en sortent pour devenir des adultes et avant qu'elles ne fassent leur ponte.
Ne pas oublier de couper les parties malades et de les brûler.

TIGE : quelle est la différence entre un arbre tige et un arbre 1/2 tige ?
Un arbre tige est un arbre dont le tronc a une hauteur supérieure à 1.80m.
Un arbre 1/2 tige est un arbre dont le tronc a une hauteur inférieure à 1.40m.
Le tronc d'un arbre étant la partie qui sépare sa tête du niveau du sol.

VIGNE : comment tailler et traiter une vigne de table ?
Que la vigne soit conduite en cep ou en treille, la période de taille est courant février, avant le démarrage de la végétation.
On garde 20 à 40 cm sur les prolongements de l'année pour obtenir 1 à 3 coursons, soit en moyenne 2 yeux sur les sarments de l'an passé.
Après la taille, la vigne pleure, mais ce phénomène est naturel.
La vigne a besoin d'un sulfatage pendant sa végétation mais au niveau d'un jardin particulier, une pulvérisation de viricuivre, cuprosan, ou bouillie bordelaise suffit pour garantir un bon état sanitaire de vos treilles.